En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies susceptibles de réaliser des statistiques de visite. En savoir plus
Accepter
Refuser

Lexique

A

Abondement

Processus par lequel l’entreprise apporte sa contribution à l’épargne d’un salarié dans un plan d’épargne salariale. Les règles d’abondement sont définies dans le règlement du plan d’épargne salariale. Dans le cadre de ces règles, l’entreprise peut définir chaque année le plafond d’abondement et, parfois, le taux.

ABSA

Action à bon de souscription d'actions : action à laquelle est attaché un ou plusieurs bons permettant d'acquérir ultérieurement des actions à émettre à un prix convenu à l'avance, jusqu'à une date déterminée.

Acompte sur dividende

Somme versée aux actionnaires et représentant une part du dividende à venir. L'acompte sur dividende est fréquent dans le cas de dividende important.

Actif

Titres (obligations, actions, ...) détenus dans un portefeuille d'OPC.

Actif net

Montant net global des avoirs d'un OPC évalués au prix de marché et diminué des dettes.

Action

Titre de propriété d'une partie du capital social d'une société de capitaux, SA ou SCA. En tant que propriétaire, l'actionnaire reçoit sous forme de revenu (le dividende) une participation aux bénéfices de l'entreprise proportionnellement à la fraction du capital détenue et le droit de vote a l'assemblée générale des actionnaires. L'action est un titre négociable, éventuellement sur le marché boursier. L'écart entre la valeur d'achat et de vente fait naître des plus-values ou des moins-values. Les cours des actions sont très volatils. Plus la volatilité est importante, plus le risque de dépréciation de l'action est élevé. Par ailleurs, en cas de liquidation de l'entreprise, les actionnaires sont les derniers réglés.

Actionnaire

Personne physique ou morale propriétaire d'actions d'une entreprise. Il peut disposer de ses actions comme il souhaite, utiliser les droits rattachés à celles-ci, notamment le droit de vote qui lui permet d'avoir une part active dans l'organisation et la gestion de l'entreprise et en percevoir les dividendes. L'actionnaire peut : Etre informé de la situation de l'entreprise, Assister aux assemblées générales et prendre part au vote des résolutions décidées par ces dernières, Elire les membres du conseil d'administration ou du conseil de surveillance, Etre éligible aux fonctions d'administrateur, de membre du conseil de surveillance ou du directoire, Déterminer l'usage qu'il sera fait des bénéfices (mise en réserve ou distribution de tout ou partie de ceux-ci entre tous les actionnaires), Modifier les statuts de la société, Souscrire d'une manière préférentielle aux augmentations de capital, Exercer son droit préférentiel d'attribution d'actions nouvelles en cas d'augmentation de capital par distribution d'actions gratuites, Exercer toute action en justice pour défendre ses droits, Etre remboursé de son apport et percevoir un boni de liquidation lors de la dissolution de la société (si la différence entre le montant de l'actif net et le montant des apports effectués est positive) Par ailleurs, l'actionnaire peut voir sa responsabilité engagée si la société réalise des pertes mais c'est une responsabilité limitée à la valeur des actions détenues. On emploi indifféremment, dans le langage courant, le terme actionnaire ou le terme associé. Cependant on peut réserver le terme actionnaire aux sociétés de capitaux (SA, SCA), dont le capital est composé d'actions et le terme associé aux sociétés de personnes ou aux sociétés mixtes (société en nom collectif, société en commandite simple, société à responsabilité limitée) dont le capital social est composé de parts sociales.

Ais d'opéré ou d'exécution

Bordereau remis par l'intermédiaire financier à son donneur d'ordre pour l'informer que l'opération d'achat ou de vente a été réalisée. Ce document comporte des indications sur la nature de l'ordre exécuté, son montant, sa date et les conditions tarifaires de son exécution (frais de courtage, impôts, etc.).

Allocation d'actifs

Ventilation des investissements entre les différentes catégories de titres (actions, obligations, monétaires), différents secteurs (industrie, commerce, santé...) et zones géographiques.

Alpha

Indicateur permettant de calculer la capacité du gérant à créer de la valeur, hors effet de marché, en fonction de son niveau de prise de risque. Plus l’indice l'alpha est élevé, meilleures sont les performances du fonds par rapport à celles de son indice de référence.

Alternext

Marché boursier à vocation des PME, fondé par Euronext le 17 mai 2005 avec l'introduction de MeilleurTaux.com, site internet de courtage en crédits immobiliers.

AMF

Autorité des Marchés Financiers

Appel public à l'épargne

Il y a appel public à l'épargne dès lors qu'il y a admission d'un instrument financier sur un marché réglementé ou émission ou cession dans le public d'instruments financiers grâce à la publicité, au démarchage ou par un intermédiaire financier. En revanche, le fait de proposer l'émission ou la cession d'instruments financiers à des investisseurs qualifiés ou à un cercle restreints d'investisseurs, ne constitue pas appel public à l'épargne.

APT

Le modèle APT (Arbitrage Pricing Theory), développé par S. Ross, est une théorie concurrente au modèle classique d'équilibre CAPM pour lequel il n'existe qu'un seul type de risque, le risque de marché, qui influe à long terme sur le rendement moyen des investissements. La validité du modèle CAPM et l'importance du bêta sont objet de controverses liées à la pertinence de l'indice de marché et du bêta. Le modèle d'évaluation par arbitrage (APT) est une théorie concurrente qui constitue une alternative crédible au modèle CAPM. L'hypothèse du modèle APT repose sur l'idée que le taux de rentabilité d'un titre financier est dépendant d'un certain nombre de facteurs (variables macroéconomiques) auxquelles le titre est plus ou moins sensible ; ainsi la méthode permet de s'intéresser à petit nombre de facteurs pertinents, (en théorie le nombre de facteurs est illimité) qui semblent significatifs dans la détermination des actifs. Il peut s'agir, et ce de façon non exhaustive, aussi bien du prix du pétrole que de l'écart entre les taux d'intérêt à long terme et les taux à court terme, des taux de change, du taux d'inflation, d'indices d'activité industrielle.

Arbitrage

L'arbitrage est le fait de basculer des avoirs financiers d'un support vers un autre. Un détenteur d'épargne salariale par exemple a généralement la possibilité d'arbitrer entre plusieurs FCPE.

Ask

Equivalent anglophone de la demande.

Assemblée générale

L'assemblée a un rôle fondamental dans l'exercice des droits de l'actionnaire dans l'entreprise. Les dirigeants font rapport de leur gestion et le soumettent au vote, en particulier pour l'approbation des comptes. Après avoir mis à la disposition des actionnaires les documents prévus par la loi (rapport annuel, rapport des commissaires aux comptes, etc.) ils répondent aux questions des actionnaires. L'Assemblée générale ordinaire a lieu une fois par an, dans les 6 mois de la clôture des comptes. Celle-ci a pour but d'approuver les comptes, de poser un regard sur la gestion courante de l'entreprise et d'élire les membres du conseil d'administration. L'Assemblée générale extraordinaire se réunit pour toutes les opérations concernant le capital ou la modification des statuts. Toutes deux ont pour but de permettre aux propriétaires (actionnaires ou associés) de l'entreprise de s'exprimer, d'en contrôler la bonne marche, la bonne gestion et de prendre des décisions importantes pour l'avenir de celle-ci.

Attribution gratuite

Les attributions d'actions gratuites sont des opérations réservées aux anciens actionnaires d'une société. Le capital est ainsi réparti sur un plus grand nombre d'actions.

Averti

Un client est dit averti s'il est au fait du fonctionnement du marché et des instruments financiers et qu’il effectue de façon régulière des opérations sur les marchés financiers en pleine conscience des risques induits par lesdites opérations.

B

Banque Centrale

La Banque Centrale est l’entité responsable de la gestion du système monétaire d’un pays, ou, dans le cas de la BCE (Banque Centrale Européenne), d’un groupe de pays. Les autres banques centrales : FED : Réserve Fédérale américaine (Banque centrale US) BOJ : Banque Centrale du Japon BOE : Banque d’Angleterre (Bank of England) est la banque centrale du Royaume-Uni BPC : Banque Populaire de Chine (institution monétaire d’émission du Yuan Renminbi (CNY))

Benchmark

Voir Indice de référence.

Best execution

L'obligation de «Best Execution» est une garantie offerte aux investisseurs de bénéficier du meilleur prix, du meilleur coût, de la meilleure probabilité d’exécution et de conclusion pour chaque ordre.

Bêta

Le bêta (ou coefficient bêta) est un indicateur permettant de comparer les mouvements effectués par un actif par rapport à son marché de référence. Plus précisément, pour une variation de 1% de l’indice de référence, le bêta mesurera la variation moyenne de l’OPC. Si bêta > 1, les titres sont très sensibles aux fluctuations du marché, alors que si bêta < 1, les titres réagissent peu aux mouvements de marché.

Bid

Equivalent anglophone de l'offre.

Bon de souscription

Instrument financier créé par les sociétés lors d'opérations sur le capital permettant à son possesseur d'acheter pendant une période donnée à un prix donné la valeur sous jacente (le plus souvent des actions de la société en question).

Bottom-up

Méthode de gestion de portefeuille qui consiste à sélectionner des valeurs en fonction de leur potentiel par rapport au secteur d'activité et aux prévisions macroéconomiques. Ce type de gestion part du bas vers le haut, à l'inverse du top-down. Si la valeur présente un potentiel important et que le secteur ne paraît pas ou peu risqué, on sélectionne cette valeur.

Bourse

Marché financier où se vendent et s'achètent des instruments financiers (actions, obligations, etc.). C'est l'une des sources de financement de l'économie. Elle permet aux sociétés privées et publiques, aux collectivités locales et à l'Etat de se procurer des fonds pour financer leurs investissements en faisant appel aux épargnants. Le fonctionnement de la bourse de Paris est assuré par Euronext.

Broker

Le broker joue un rôle d'intermédiaire entre l’acheteur et le vendeur. Il facilite les échanges entre différents traders ou asset manager en identifiant ceux qui offrent le meilleur prix pour un produit financier voulu et dans une quantité donnée. Le broker assure donc la liquidité du marché et se paye en facturant la mise en contact du vendeur et de l'acheteur.

C

CAC 40

CAC signifie Cotation Assistée en Continu. Il s’agit de l’indice boursier français le plus connu. Il est constitué des 40 valeurs les plus représentatives du marché parmi les 100 sociétés les plus capitalisées sur Euronext Paris.

CAC MID 60 ®

Le CAC Mid 60 est un indice boursier utilisé à la bourse de Paris depuis le 21 mars 2011. Il regroupe soixante entreprises d'importance nationale ou européenne. Il suit immédiatement le CAC 40 et le CAC Next 20 et forme avec eux le SBF 120.

Call

En français option d'achat sur une valeur mobilière.

Capital Investissement

Ensemble des opérations de financements en fonds propres sur des entreprises non cotées regroupant le capital d'amorçage, le capital risque et le capital développement.

Capital risque

L'investissement en capital risque consiste en la prise de participation dans des sociétés récentes ou intervenant sur des secteurs de pointe. Comme son nom l'indique, c'est un investissement à risque pouvant générer des gains élevés.

Capital Social

Il correspond à la somme des apports réalisés par les associés ou les actionnaires et mis à la disposition d'une société. Le montant du capital social est fixé par les statuts de l'entreprise. Le capital social est divisé en parts sociales pour les sociétés de personnes et les S.A.R.L., ou en actions pour les S.A. ou les SCA. Chaque associé ou actionnaire reçoit, en contrepartie de ses apports, un nombre de parts sociales ou d'actions calculé en divisant la valeur de ceux-ci par la valeur nominale des titres. Hormis le cas particulier des sociétés "à capital variable" (et notamment les SICAV), le montant du capital social ne peut être modifié que par une décision prise par les associés ou actionnaires réunis en Assemblée Générale Extraordinaire.

Capitalisation boursière

Il s'agit de la valeur d'une société sur le marché boursier à un moment précis. Elle s'obtient en multipliant le nombre d'actions d'une société par son cours de bourse.

Capitalisations

Les grandes capitalisations sont des sociétés dont la valeur boursière est supérieure à 5 milliards d'euros. Les petites et moyennes capitalisations (small et mid caps en anglais) sont généralement des petites entreprises cotées en bourse. Ce sont généralement des petites et moyennes entreprises présentes dans les secteurs à forte croissance comme les télécommunications ou les technologies, et qui souhaitent s’introduire en bourse afin de financer leur développement. En théorie, ces sociétés présentent un risque plus élevé que les grandes capitalisations, mais, également, un potentiel de rendement supérieur.

Certificat

Valeurs mobilières relativement récentes qui permettent à un type de public extrêmement large d'investir sur des paniers d'actions, ou d'indices.

Certificat d'immobilisation

Il s'agit d'un certificat que l'intermédiaire financier remet, sur demande, aux actionnaires détenant des titres au porteur. Le certificat d'immobilisation permet d'attester qu'une personne est actionnaire d'une société et lui permet ainsi d'assister aux assemblées générales.

Certificat d'investissement

Titre de propriété qui rapporte, comme les actions, un dividende. En revanche, il ne confère pas de droit de vote aux assemblées générales.

Client non professionnel des marchés financiers

Le classement des clients se fait, par niveau décroissant de protection, en trois catégories: client de détail dit "client non professionnel", client professionnel et contrepartie éligible. Le régime de client de détail dit "non professionnel" bénéficie de la plus forte protection et est d'emblée accordé aux personnes physiques (particuliers, entrepreneurs individuels...) ainsi qu'aux personnes morales (entreprises, associations...) qui ne relèvent pas de l'une des deux autres catégories. Les protections renforcées dont bénéficie le client non professionnel concernent la "meilleure exécution" des ordres sur produits financiers, le traitement des ordres, le devoir d'information, le caractère approprié du produit ou du service, les rémunérations ou commissions reçues ou versées à des tiers, l'adéquation du conseil en investissement ou du mandat de gestion à la situation personnelle du client.

Client professionnel des marchés financiers

Le classement des clients se fait, par niveau décroissant de protection, en trois catégories: client de détail dit "client non professionnel", client professionnel et contrepartie éligible. Relève de la catégorie "client professionnel", les personnes morales qui remplissent au moins deux des trois critères suivants: un chiffre d'affaires ou des recettes nettes d'au moins 40 millions d'euros, un total de bilan d'au moins 20 millions d'euros, des capitaux propres d'au moins 2 millions d'euros; et les personnes physiques qui remplissent au moins deux des trois critères suivants: un portefeuille d'instruments financiers d'au moins 500 000 euros, avoir réalisé au moins 10 transactions significatives chaque trimestre sur les mêmes instruments financiers pendant 4 trimestres consécutifs, posséder des connaissances financières en raison d'une activité professionnelle actuelle ou récente. Le "client professionnel" bénéficie de la même protection que le "client non professionnel" pour ce qui est de la transparence de l'information sur les frais. Il bénéficie également, mais avec une intensité moindre, des autres protections.

Code Isin

Littéralement International Securities Identification Number, le code ISIN est le système international de numérotation pour l'identification des valeurs mobilières. C'est un code alpha-numérique de 12 caractères qui identifie les valeurs cotées en Bourse. L'Agence Française de Codification a abandonné, à compter de la date de bascule (fin juin 2003), le code Sicovam au profit de l'adoption de la norme ISIN définie par la norme ISO 6166.

Commercialisateur

C'est celui qui propose la souscription d'un OPC. Voici quelques exemples de réseaux de distribution : établissements de crédit, compagnies d'assurance, courtiers en ligne...

Commission de rachat

Ou " droit de sortie " : construit selon le même principe que la commission de souscription et appliqué à la revente des parts.

Commission de souscription

Ou " droit d'entrée " : c'est un montant (généralement un pourcentage) s'appliquant au montant souscrit, que l'investisseur doit payer à chaque fois qu'il achète des parts. Ces frais sont en fait de deux natures : d'une part, une commission acquise à l'OPC qui a pour objet d'assurer l'égalité des porteurs (le porteur qui entre dans le fonds génère des frais spécifiques qu'il est légitime de lui imputer et non à l'ensemble des porteurs) ; d'autre part une commission rémunérant soit la société de gestion soit la distribution de l'OPC.

Compensation

Opérations par lesquelles les institutions financières soldent leurs créances et dettes réciproques. C'est la Banque centrale de compensation (LCH Clearnet) qui est en charge de la compensation de la Bourse de Paris.

Comptant

C'est un mode de négociation utilisé sur les marchés d'Euronext. Il consiste à régler les achats et les ventes immédiatement à l'issue de la transaction.

Compte titre

Définition du compte titre

Voir aussi : PEA

Conseil d'administration

Le conseil d'administration est un des organes de direction des Sociétés Anonymes. Il est composé de personnes physiques ou morales élues par l'assemblée générale. Selon la loi, "Le Conseil d'administration est investi des pouvoirs les plus étendus pour agir en toute circonstance au nom de la société ; il les exerce dans la limite de l'objet social et sous réserve de ceux expressément attribués par la loi aux assemblées d'actionnaires." Il assure une direction collégiale de la société, les administrateurs exerçant collectivement leurs fonctions de direction. En pratique, son pouvoir se borne, dans la plupart des cas à définir les grandes orientations commerciales, financières, techniques, sociales de l'entreprise et à entériner et contrôler les décisions qui lui sont proposées par son président. Il s'occupe de la nomination de son président et des directeurs généraux de la société et fixe leur rémunération ainsi que celle de ses membres sous forme de jetons de présence. Il est également chargé d'établir les comptes sociaux. Les décisions du conseil engagent la société. L'actionnaire peut mettre en cause la responsabilité des administrateurs et prouver qu'il a subi un préjudice à cause d'une décision du conseil. Le conseil d'administration doit se réunir au moins une fois tous les deux mois et établir un procès-verbal des délibérations du conseil et un registre de présence.

Conseil de surveillance

Dans les sociétés anonymes comptant également un directoire, cet organe est chargé de contrôler et surveiller les décisions prises par le directoire (tant leur régularité que leur opportunité) et les comptes annuels. A l'issue de ce contrôle, il rédige le rapport qui est présenté aux actionnaires lors de l'Assemblée Générale. Il est composé de 3 à 24 membres nommés soit dans les statuts, lors de la constitution soit par l'Assemblée Générale. Celle-ci peut les révoquer. La durée de leurs fonctions est fixée par les statuts, sans pouvoir être supérieure à 6 ans. Leur mandat est renouvelable. Un membre du conseil de surveillance ne peut pas être également membre du directoire.

Contrat à terme

Un contrat à terme ou future est un contrat standardisé négocié sur un marché organisé permettant de s'assurer ou de s'engager sur un prix pour une quantité déterminée d'un produit donné (le sous-jacent) à une date future. Il existe toute une panoplie de contrats dont les caractéristiques sont prédéterminées en fonction des besoins exprimés par les agents économiques.

Contrepartie éligible

Peuvent être considérée comme une "contrepartie éligible", les personnes morales qui exercent une activité ou ont un statut désigné par les textes pour figurer de droit dans cette catégorie (banques, compagnies d'assurance,...) ou celles remplissant les conditions pour être "client professionnel" et qui optent pour le statut de "contrepartie éligible". Aucune des protections prévues pour les clients professionnels ou non professionnels des marchés financiers ne s'applique à cette catégorie pour ce qui concerne la réception, la transmission/exécution et la négociation pour compte propre. Pour les autres services d'investissement (gestion sous mandat, conseil, prise ferme, placement d'instruments financiers et exploitation d'un système multilatéral de négociation), la "contrepartie éligible" bénéficie de droit de la même protection que celle due au "client professionnel".

Corbeille

Ancien terme désignant le lieu où s'échangeaient les actions. Depuis l'informatisation des marchés, la corbeille n'est plus utilisée en France. Son nom provenait de la forme ronde du lieu.

Corrélation

Désigne l’intensité de liaison qu’il existe entre deux titres ou classes d’actif. La corrélation évolue entre -1 et 1, plus le chiffre se rapproche de 1, plus la relation entre deux actifs est forte ; à l’inverse, plus le chiffre sera faible (voire négatif), plus les deux actifs auront des comportements indépendants (voire opposés).

Cotation

Fixation d'un cours d'une valeur suite à l'échange de titres.

Coupon

Revenu perçu par le détenteur d'une obligation (intérêt) ou d'une action (dividende).

Cours de clôture

Dernier cours d'un titre fixé en clôture ou avant la clôture. Cours de référence repris par les journaux financiers.

Cours de référence

Cours à partir duquel est établi le cours d'ouverture de la nouvelle séance. Il s'agit du dernier cours coté ou du derniers cours indicatif apparaissant sur la cote.

Couverture

Une couverture (en anglais « hedging ») est une opération de marché visant à réduire ou supprimer le risque lors d’une prise de position, notamment celui provenant d’une variation des cours du sous-jacent.

D

DAX 30

Deutscher Aktien Index est le principal indice boursier allemand. Il est constitué sur la base des 30 premières valeurs, en terme de capitalisation boursière, de volume de transaction et de chiffres d’affaires réalisé.

Déblocage anticipé

Les avoirs déposés sur un plan d’épargne salariale sont en principe bloqués 5 ans (pour un PEE) ou jusqu'à la retraite pour le PERCO. Des cas de déblocage anticipé sont prévus par la loi. La demande du salarié doit être présentée dans un délai de six mois à compter de la survenance du fait générateur, sauf dans le cas de cessation du contrat de travail, décès, invalidité, surendettement, où elle peut intervenir à tout moment. La levée de l'indisponibilité intervient sous forme d'un versement unique qui porte, au choix du salarié, sur tout ou partie des droits susceptibles d'être débloqués pour le PEE. Pour le PERCO, le participant devra justifier de la liquidation de son régime général de retraite pour pouvoir débloquer tout ou partie de son épargne soit en capital soit en rente viagère acquise à titre onéreux.

Décimalisation

Une opération de décimalisation porte sur un OPC et correspond à une décision de fractionnement des parts ou actions de l'OPC. Il devient alors possible d'acquérir des fractions de parts exprimées en 1/1000èmes, 1/100 000èmes, etc. Cette opération ne change pas la valeur liquidative de la part ou action (appelée valeur liquidative, ou VL, de la part entière) mais le nombre de parts de l'OPC qui sera exprimé avec des décimales. A l'occasion d'une opération de décimalisation affectant un OPC, le code ISIN (ex SICOVAM) de l'OPC change.

Dépositaire

C'est le prestataire chargé de la conservation des titres et du contrôle de la régularité des décisions de gestion prises pour le compte de l'OPC. Le dépositaire peut déléguer contractuellement à un autre établissement ayant la capacité à exercer la fonction de teneur de comptes-conservateur, une partie de ses fonctions (notamment la conservation d'actifs à un "conservateur"). Il ne peut cependant pas déléguer la mission de contrôle de la régularité des décisions de la société de gestion de l'OPC.

Développement durable

Un développement qui répond aux besoins des générations du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. » (Rapport Brundtland, Nations Unies, 1987)

Diffusion de fausses informations

C'est le fait, pour toute personne, de répandre dans le public par des voies et moyens quelconques des informations fausses ou trompeuses sur les perspectives ou la situation d'un émetteur dont les titres sont négociés sur un marché réglementé ou sur les perspectives d'évolution d'un instrument financier admis sur un marché réglementé, de nature à agir sur les cours. En France, la diffusion de fausse information est punie de deux ans d'emprisonnement et d'une amende de 100 M€ (lorsqu'il y a eu profit, l'amende peut aller jusqu' à 10 fois le montant du profit réalisé).

Diversification

Terme généralement utilisé dans le cadre d’un portefeuille d’investissement et qui caractérise le fait de répartir ses investissements entre plusieurs catégories d’actifs, régions géographiques et/ou secteur d’activité.

Dividende

Montant des bénéfices distribués et attribués à chaque détenteur d'actions. En cas de déficit chronique de l'entreprise, il n'est pas rare que l'actionnaire ne reçoive aucun dividende.

Document de référence

C'est un document qui permet de réunir un ensemble exhaustif de renseignements sur une société. Il peut prendre la forme soit du rapport annuel de la société soit d'un document spécifique. Il fait l'objet d'un enregistrement auprès de l'AMF avec contrôle a priori, ou, pour les sociétés en ayant fait enregistrer un document pendant trois années successives, il peut faire l'objet d'un simple dépôt avec contrôle a posteriori.

Dow Jones

L’indice Dow Jones est l’indice de référence de la bourse de New-York. Il est composé des 30 plus grosses capitalisations américaines. Son calcul est très différent de celui du CAC 40 : chaque valeur a la même représentation à l’intérieur de l’indice.

Droit d'attribution

C'est un droit qui permet à l'actionnaire de recevoir gratuitement, lors d'une augmentation de capital, de nouvelles actions. Le droit d'attribution peut être revendu au même titre que les actions.

Droit de vote

C'est un droit attaché à une action qui donne à l'actionnaire la possibilité de voter lors des assemblées générales d'actionnaires. Certaines actions peuvent détenir un droit de vote double. D'autres ne pas en détenir, dans ce cas on parle de certificats d'investissement. Depuis la loi de modernisation de l'économie (LME) du 4 août 2008, les associés de SARL peuvent participer aux assemblées par visioconférence à condition que les statuts de la société le prévoient

Droit préférentiel de souscription

C'est un droit qui, lors d'une augmentation de capital, donne aux actionnaires anciens une priorité de souscription.

Droits d'entrée

Voir commission de souscription

Droits de garde

C'est le montant des frais que prélève un intermédiaire financier pour la tenue des comptes titres.

Droits de sortie

Voir commission de rachat

Duration

La duration d’une obligation correspond à la période à l’issue de laquelle sa rentabilité n’est pas affectée par les variations de taux d’intérêt. La duration apparait comme une durée de vie moyenne actualisée de tous les flux (intérêt et capital).

E

Echelon de cotation

Ecart minimal autorisé entre deux cours d'une même valeur sur un marché. Depuis le 4 janvier 1999, cet écart est établi en euros ou en pourcentage.

Effet de levier

L'effet de levier permet de prendre une position plus importante que le capital que l'on possède. Par exemple avec un effet de levier de 100 on peut avec 1 000 Euros prendre un position de 100 000 Euros = 1 000 Euros x 100. Il faut savoir que plus l'effet de levier est important plus le risque de perdre ou de gagner est important.

Emetteur

Une entreprise qui émet des valeurs mobilières est un émetteur.

EMTN (Euro Medium Term Notes)

Les EMTN (ou Titres de Créance) sont des produits dont la maturité s’intercale généralement entre le papier commercial (billets de trésorerie) et les titres à long terme (obligations). Les EMTN ont pour particularité d’être très flexibles aussi bien pour l’émetteur que l’investisseur.

Eonia

Indice calculé par la Banque Centrale Européenne. Ce taux résulte de la moyenne des opérations au jour le jour échangées par les banques de la zone euro.

Epargne Salariale

L’épargne salariale est une forme d'épargne extrêmement originale puisqu'elle se situe au sein de l'entreprise. C'est une exception française. Elle a pour but de permettre aux salariés de se constituer un capital à moyen ou long terme, avec l’aide de l’employeur.

ESG (critères Environnementaux, sociaux et de gouvernance)

Les critères ESG constituent généralement les trois piliers de l’analyse extra-financière. Ils sont pris en compte dans la gestion socialement responsable. Le critère environnemental vérifie la gestion des déchets, la prévention des risques environnementaux ainsi que la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Le critère social tient compte de la prévention des accidents du travail, la formation du personnel, le respect du droit du travail, la chaine de sous-traitance et le dialogue social. Le critère de gouvernance prend en compte l’indépendance du conseil d’administration, la présence d’un comité de vérification des comptes et la structure de gestion de l’entreprise.

ETF (Exchange Traded Fund)

Voir à trackers

Ethique

L’éthique englobe les critères extra-financiers tenant au socialement responsable, à la solidarité, à l'environnement ou encore au développement d’une entreprise. La finance éthique vise quant à elle à intégrer les critères extra-financiers dans les décisions de placements et la gestion de portefeuilles. L'objectif étant d'offrir aux investisseurs l’opportunité d'investir dans les entreprises ayant les meilleures pratiques en matière sociétale et environnementale.

Euribor

Taux d'intérêt du marché interbancaire de la zone euro. Moyenne des cotations pour des taux allant de 1 à 12 mois.

Euro MTS 3-5 ans

Cet indice mesure la performance des emprunts d'Etat les plus liquides de la zone Euro. Il est composé de titres ayant une maturité comprise entre 3 et 5 ans.

Euro MTS 5-7

Indice obligataire regroupant des titres gouvernementaux des pays de l'union européenne dont les émissions portent sur une période de 5 à 7 ans.

Euroclear France

Dépositaire central des valeurs mobilières. Il assure la circulation par virement entre ses adhérents (exclusivement des intermédiaires affiliés) des valeurs titres qu'ils détiennent pour le compte de leurs clients. C'est la Banque de France qui tient ce rôle pour les espèces. Euroclear est également l'organisme chargé de la codification d'une grande partie des OPC (code de place).

Eurolist

Il s'agit du marché réglementé de la bourse de Paris. Ouvert le 21 février 2005, il est issu de la fusion des anciens Premier, Second et Nouveau marchés. Les sociétés y sont classées par ordre alphabétique avec un critère de capitalisation boursière. A pour les sociétés dont la capitalisation est supérieure à 1 milliard d’euros, B pour les sociétés dont la capitalisation est comprise entre 1 milliard d’euros et 150 millions d’euros et C pour les sociétés dont la capitalisation est inférieure à 150 millions d’euros. Eurolist regroupe ainsi environ 700 sociétés cotées.

Euronext Paris

Entité française d'Euronext NV, c'est l'entreprise de marché qui gère les marchés de la Bourse de Paris. Elle assure les fonctions suivantes : • gestion des systèmes informatiques de cotation : enregistrement des négociations entre membres de la bourse, via une chambre de compensation qui garantit paiement et livraison des titres • gestion de l'adhésion des membres, de l'admission et de la radiation des valeurs • diffusion des informations boursières et des conditions d'exécution des négociations • promotion du marché auprès des émetteurs ou des investisseurs.

Euronext.liffe

Filiale d'Euronext, Euronext.Liffe regroupe les marchés dérivés d’Amsterdam, de Paris, de Londres, de Bruxelles et de Lisbonne.

F

F.C.P.E.

Un FCPE (Fonds commun de placement d’entreprise) est un FCP créé spécifiquement en vue de recueillir l’épargne salariale. Il se comporte en tous points comme un FCP coté en bourse, à quelques détails près : • Il n’est accessible qu’aux participants aux plans d’épargne salariale et non à tout investisseur ; • Il est doté d’un conseil de surveillance dont la moitié au moins des sièges sont détenus par les représentants des salariés.

FAF (Fonds à Formule)

Un FAF (ou produit structuré) est un produit financier ayant pour but d’offrir une perspective de gain dépendant des évolutions des marchés financiers selon les paramètres définis à la souscription. Ils peuvent dans certains cas offrir une garantie partielle ou totale sur le capital initialement investi.

Fausse information

Voir à diffusion de fausse information.

FIA (ou Fonds d’Investissement Alternatif)

Les FIA regroupent tous les fonds d'investissements collectifs qui ne sont pas conformes à la directive OPCVM. Ils sont des organismes de placement collectif qui lèvent des capitaux auprès d'au moins deux investisseurs en vue de les investir, dans l’intérêt de ces investisseurs, conformément à une politique d’investissement que ces FIA ou leurs sociétés de gestion définissent.

Fonds Commun d'Intervention sur les Marchés à Terme

Les fonds communs d'intervention sur les marchés à terme (FCIMT) sont des fonds spécialisés sur les marchés à terme d'instruments financiers et de marchandises. Tous les FCIMT sont agréés.

Fonds Commun de Placement (FCP)

Les fonds communs de placement (FCP) font partie, avec les SICAV (sociétés d'investissement à capital variable) de la famille des OPC (organisme de placement collectif). Le FCP se distingue de la SICAV par son statut juridique. Un FCP est une copropriété de valeurs mobilières qui émet des parts. Il n'a pas de personnalité morale. Chaque porteur de part dispose d'un droit de copropriété sur les actifs du fonds, droit proportionnel au nombre de parts possédées. Les FCP sont soumis à des réglementations différentes de celles des SICAV (capital minimum plus faible, pas d'obligation de publier ses résultats...). En conséquence, les gérants de FCP peuvent adopter des gestions plus risquées que les gérants de SICAV. Il convient de distinguer la classification de l'AMF dont répondent les FCP, de leur orientation propre. A côté des FCP " classiques " (FCP monétaires, obligataires ou bien actions) largement diffusés par les banques de détail, certains FCP "spéciaux" ne peuvent être commercialisés dans les mêmes conditions ; ces FCP spécialisés (FCPR, FCPI, FCIMT, FIP) sont en effet beaucoup plus risqués et s'adressent à des investisseurs avertis (à l'exception des FCPE, constituant à eux seuls une sous-catégorie).

Fonds communs de placement à risques

Un fonds commun de placement à risques est un fonds dont l'actif est composé, pour 50 % au moins, de valeurs mobilières non admises à la négociation sur un marché réglementé français ou étranger (entreprises non cotées) ou de parts de sociétés à responsabilité limitée. Ils peuvent être agrées ou allégés.

Fonds Communs de Placement dans l'Innovation (FCPI)

Les FCPI (Fonds Communs de Placement dans l'Innovation) sont investis pour au moins 60 % dans des actions de sociétés cotées ou non, innovantes. Ces produits présentent des risques élevés mais sous réserve d'être conservés au moins 5 ans, ils permettent à l’investisseur de bénéficier d’une réduction d’impôt plafonnée par la loi en vigueur et ils bénéficient de la même exonération de taxes que les FCPR.

Fonds de fonds

Voir à OPC d'OPC

Fonds de partage

Les fonds de partage sont une catégorie d'OPC investis essentiellement en produits obligataires et/ou monétaires. Lorsqu'il souscrit un fonds de partage, l'investisseur renonce à tout ou partie des revenus du placement qui est reversé à une association caritative ou une organisation humanitaire préalablement définie. Selon les fonds, il s'agit d'organismes dédiés par exemple au développement dans les pays du Sud, à la lutte contre l'exclusion ou à la création d'emploi...

Fonds de pension

Terme générique recouvrant les organismes gérant collectivement les retraites et l'épargne salariale. Les fonds de pension sont alimentés par l'épargne des salariés, souvent complétée par l'entreprise et dotée d'avantages fiscaux. Lors de sa retraite, le bénéficiaire reçoit une rente viagère. Ces régimes de retraite sur-complémentaire organisés dans un cadre collectif par une entreprise, une profession ou une collectivité, sont gérés en capitalisation. Ils disposent de sommes investies largement en actions, ce qui leur donne un pouvoir d'intervention sur les entreprises dans lesquelles ils investissent. Ces fonds existent depuis le début du siècle dans les pays anglo-saxons et du nord de l'Europe. Ils ont pris une importance considérable sur les marchés financiers. Les représentants des salariés sont souvent associés à la gestion des fonds. Ils s'intéressent de près à la rentabilité des entreprises où ils investissent, le plus souvent sur un horizon à long terme. Les plus grands fonds sont ceux des enseignants américains et des fonctionnaires de l'Etat de Californie comme "CalPERS", le plus gros fond de pension américain. En France, le dispositif supplémentaire et facultatif viendrait en complémentarité des régimes obligatoires. Les fonds d'épargne retraite viendraient compléter les régimes par répartition dont le rendement va baisser dans les années à venir.

FTSE 100

Financial Time Stock Exchange Index 100 est couramment utilisé comme reflet de l’activité de Londres et de l’économie britannique, dans la mesure où il comprend les 100 premiers titres de la Bourse de Londres.

Futures

En français : contrats à terme. Il s'agit d'un produit financier qui permet à un acheteur et à un vendeur de s'engager l'un à acheter, l'autre à vendre, à une échéance fixée, un instrument financier à un prix décidé le jour de l'engagement.

G

Garp (Gestion)

Growth at a Reasonable Price : c'est une gestion croissance (gestion growth) à un prix raisonnable. Elle privilégie les sociétés qui connaissent une croissance de leurs résultats supérieure à la croissance moyenne du marché. Cependant, elle veille à ne pas acheter trop chères ces valeurs en pleine croissance, quand une gestion croissance traditionnelle aurait continué à les acheter.

Gérant

Personne physique en charge de la gestion du portefeuille d'une Sicav ou d'un FCP.

Gestion alternative

La gestion alternative se définit fréquemment comme une gestion décorrélée des indices de marchés. Ce type de gestion repose sur des stratégies et des outils à la fois diversifiés et complexes c'est donc une gestion qui, par nature, reste réservée aux investisseurs "avertis" (investisseurs institutionnels, comme les banques, par exemple). Depuis le mois d'avril 2003, les règles d'investissement et de commercialisation d'OPC de fonds alternatifs c'est-à-dire des OPC (SICAV ou FCP) de droit français qui investissent dans des fonds alternatifs (on parle alors de multigestion alternative ou gestion alternative indirecte). En résumé, un particulier a désormais la possibilité d'acheter des parts d'OPC qui investissent, pour tout ou partie de leur actif, dans des fonds alternatifs(2). Attention, le "ticket d'entrée" (le montant à débourser pour acheter une part) pour accéder à ce type d'investissement reste élevé (10 000 euros aujourd'hui). L'Autorité des marchés financiers considère en effet que les OPC de fonds alternatifs présentent des profils de risques particuliers la commercialisation ne peut alors se concevoir que dans le cadre d'une relation continue, avec des clients relativement avertis. Un programme de commercialisation validé par l'AMF lors de l'agrément de la société et de chaque produit instaure des règles restrictives de démarchage et la fixation de ce montant minimum de souscription.

Growth

La gestion growth se caractérise par l'investissement dans des valeurs de croissance (développement de l'activité et augmentation des bénéfices). Les secteurs d'investissement peuvent être cycliques. Dans ce type de gestion, la volatilité est plus élevée. Les performances sont également plus élevées lors des marchés haussiers. Elles peuvent cependant être amoindries en cas de baisse du marché.

I

Indice boursier

Instrument de mesure de l'évolution d'un marché ou d'un compartiment boursier. Il est généralement fondé sur la moyenne des cours (le plus souvent pondéré par la capitalisation) des titres composant l'échantillon des valeurs retenues.

Indice de référence

Indice (simple ou composite) utilisé comme référence pour évaluer la qualité d'une gestion d'un portefeuille (en termes de performance et de risque). Il sert de point de repère pour analyser la performance de cette gestion. Il représente un panier de titres significatifs d'un segment de placement donné. Ainsi, tous les fonds gérés de manière traditionnelle ont un benchmark, un indice de référence qui leur est associé et qui permet de situer la performance du fonds par rapport à son univers de référence. Par exemple, le benchmark d'une Sicav ou d'un FCP d'actions françaises pourra être le CAC 40 ou le SBF 120.

Indice de risque

L'indice de risque affiché sur les fiches des fonds est fonction de la volatilité moyenne des fonds (voir définition) sur une période de 3 ans ou de 1 an si le fonds a moins de trois ans. Il se décompose en 5 niveaux, allant de 1 à 5, du plus prudent au plus dynamique, et de la manière suivante : -si la volatilité est inférieure à 3, le fonds est d'un niveau de risque faible, soit de niveau 1 ; -si la volatilité est comprise entre 3 et 8, le fonds est de niveau de niveau 2 ; -si la volatilité est comprise entre 8 et 15, le fonds est d'un niveau modéré, soit de niveau 3 ; -si la volatilité est comprise entre 15 et 22, le fonds est de niveau de niveau 4 ; -si la volatilité est égale ou supérieure à 22, le fonds est d'un niveau de risque fort, soit de niveau 5.

Information privilégiée

Il s'agit d'une information non publique, précise, concernant une ou plusieurs sociétés cotées, une ou plusieurs valeurs mobilières, contrats à terme négociables ou produits financiers qui, si elle était rendue publique, pourrait avoir une incidence sur le cours de la valeur, du contrat ou du produit financier concerné. En France, il est interdit d'utiliser (en l'exploitant ou en la communiquant dans un but autre que celui pour lequel elle a été communiquée) une information privilégiée pour son compte ou pour le compte d'autrui, directement ou par personne interposée. L'exploitation ou la communication d'information privilégiée est passible d'emprisonnement et d'amende de 100 millions d’euros (lorsqu'il y a eu profit, l'amende peut aller jusqu' à 10 fois le montant du profit réalisé).

Instruments à effet de levier

Voir "Effet de levier".

Intéressement

Démarche volontaire de l'entreprise, visant à offrir à ses salariés un complément de rémunération basé sur le gain de productivité ou l'amélioration des résultats constatés. L’intéressement est mis en place par un accord d’entreprise. Le montant de l’intéressement, versé chaque année aux salariés peut, sur décision de chaque salarié, être versé dans un plan d’épargne salariale. Il peut dans ce cas bénéficier de l’abondement de l’entreprise. L’intéressement n’entre pas dans l’assiette de l’IRPP s’il est versé sur un plan d’épargne salariale dans les quinze jours suivant sa perception par le salarié.

Intermédiaire financier

C'est le professionnel auprès de qui les investisseurs doivent s'adresser pour vendre ou acheter sur le marché financier. Il peut s'agir d'une banque, d'une entreprise d'investissement, d'un courtier en ligne… Selon son statut, il peut faire de la réception/ transmission d'ordre, de la tenue de comptes/conservation, de la négociation…).

Internalisateur systématique

Un internalisateur systématique est une entreprise d'investissements qui, de façon organisée, fréquente et systématique, négocie pour compte propre en exécutant les ordres des clients en dehors d'un marché réglementé ou d'un MTF.

Introduction

Lorsqu'une société décide de se faire coter en bourse, on dit qu'elle s'introduit en bourse. Il s'agit en fait de l'admission de ses titres aux négociations d'un marché réglementé. Pour le Marché libre, on parle d'une inscription.

Investissement socialement responsable

Connu dans la langue de Shakespeare sous le nom Socially Responsible Investment, il consiste à gérer des fonds en intégrant des critères de nature sociale et environnementale aux critères financiers classiques. Pour cela les gestionnaires de fonds utilisent les services d'analystes spécialisés dans la responsabilité sociale d'entreprise.

ISIN

Voir Code ISIN

M

Manipulation de cours

C'est le fait, pour toute personne, d'exercer, directement ou par personne interposée, une manœuvre ayant pour objet d'entraver le fonctionnement régulier d'un marché d'instruments financiers en induisant autrui en erreur. En France, la manipulation de cours est punie de deux ans d'emprisonnement et d'une amende de 1 500 000 euros (lorsqu'il y a eu profit, l'amende peut aller jusqu'à dix fois le montant du profit réalisé).

Marché de gré à gré

Sur un marché de gré à gré, (OTC, "Over The Counter" en anglais) l'interaction est bilatérale. Les participants font des offres de prix (cotations) et les échanges se forment si un vendeur trouve un acheteur au prix proposé : on dit que "les ordres suivent les prix".

Marché dérivé

Marché réglementé sur lequel se négocient des contrats à terme et d'options, réservé à des spécialistes. Euronext liffe est la filiale d'Euronext qui regroupe les marchés dérivés.

Marché libre

C'est un marché non réglementé de la Bourse de Paris. Contrairement à Eurolist, les sociétés présentes sur le Marché libre n'ont aucune obligation d'information légale spécifique. Le Marché libre n'offre, par conséquent, pas le même niveau de liquidité, d'information et de sécurité qu'Eurolist. Les opérations d'échange, de retrait ou de rachat des titres des actionnaires minoritaires concernant ce marché sont réalisées hors intervention et contrôle des autorités de marché.

Marché non réglementé

Un marché non réglementé est un marché où les valeurs ne font pas l'objet d'une procédure d'admission et où les sociétés cotées ne sont pas soumises à des obligations de diffusion d'informations. Les opérations d'échange, de retrait ou de rachat des titres inscrits sur un marché non réglementé sont réalisées hors intervention et contrôle des autorités de marché, s'il décide d'investir sur un marché non réglementé l'actionnaire individuel devra donc le faire avec beaucoup de prudence.

Marché primaire et secondaire

Les marchés boursiers sont de deux sortes : -le marché primaire est celui où ont lieu les premières cotations en bourse (introductions). L'entreprise vend directement ses actions à des actionnaires. On pourrait assimiler le marché primaire à un marché des actions neuves ; -le marché secondaire où les actionnaires se revendent les actions des sociétés. En assurant la liquidité des investissements financiers, le marché secondaire assure la qualité du marché primaire et l’évaluation des titres financiers. Il pourrait être assimilé à un marché d'actions d'occasion.

Marché réglementé

La qualité de marché réglementé est attribuée aux marchés dont la réglementation assure le fonctionnement régulier des négociations. Cette réglementation concerne notamment les conditions d'accès au marché et d'admission à la cotation, l'organisation des transactions, les conditions de suspensions des négociations ainsi que les modalités d'enregistrement et de publicité des négociations. En France, Eurolist est un marché réglementé. Le Marché libre n'est, en revanche, pas un marché réglementé.

Marchés à terme

Les marchés à terme sont ceux sur lesquels se négocient les contrats à terme, au premier rang desquels figurent les "Futures" et les contrats "Forward". Ces contrats portent sur tout ce qui peut se négocier : matières premières, produits agricoles, indices boursiers, devises, taux d'intérêt.

MATIF

Marché réglementé français de produits dérivés spécialisé dans les contrats à terme et options sur les taux d'intérêt et marchandises, le MATIF est désormais exploité par Euronext.Liffe.

Max drawdown (ou perte successive maximale)

Le max drawdown est un indicateur de gestion de risque visant à évaluer la perte maximale enregistrée par un portefeuille sur une période donnée. Il permet la mesure du risque pris par un gérant pour dégager un rendement.

Meilleure exécution

Voir Best execution

MIF / MIF II

Voir MIFID ou MIFID II

MIFID

La réforme MiFID (Markets in Financial Instruments Directive) aussi dénommé MiF, dont la Directive a été publiée par l'Union Européenne au mois d'avril 2004, et qui est entrée en vigueur au 01 novembre 2007, établit un nouveau cadre réglementaire sur les marchés d'instruments financiers. Cette Directive cadre a pour objectif de promouvoir la prestation transfrontalière de services d'investissement, en instaurant un régime harmonisé dans tous les Etats membres de l'Union Européenne, tout en renforçant la protection des investisseurs.

MIFID II

La réforme MiFID II (Markets in Financial Instruments Directive II) aussi dénommé MiF II, doit entrer en vigueur au plus tard au 3 janvier 2018. Elle a pour objectif de renforcer la protection des investisseurs à travers l’établissement de reportings renforcés auprès des clients finaux sur les rétrocessions et sur les coût et charges, d’avoir une transparence sur les données de coûts accrue, et d’identifier les investisseurs finaux afin de vérifier qu’ils soient compatibles avec le Marché Cible défini pour chaque offre.

Moins value

C'est la perte résultant de la différence entre le prix de vente d'un titre et son prix d'achat ou de souscription.

MONEP

Marché réglementé français de produits dérivés spécialisé dans les contrats à terme et les options sur actions ou sur indices, le MONEP est désormais exploité par Euronext.Liffe.

MSCI World

Indice des marchés d'actions mondiaux, élaboré et calculé par Morgan Stanley Capital International.

MTF

La négociation électronique a remplacé la négociation classique "à la criée" sur la plupart des marchés organisés (actions et marchés organisés de produits dérivés). Par contre l'essor des systèmes de négociation électroniques ou ECN (Electronic Communication Network) sur les marchés de gré à gré est un phénomène plus récent. On les appelle également ATS pour Advanced Trading System ou encore MTF pour Multilateral Trading Facility.

Multigestion

La multigestion consiste à sélectionner des fonds afin de les combiner efficacement au sein d’un OPC fonds de fonds. Ce type de gestion a pour objectif d’offrir aux investisseurs les meilleurs produits compte tenu des cycles des marchés et des profils des clients.

N

NASDAQ

National Association for Security Dealers and Automatic Quotation. Il est le deuxième marché boursier des Etats-Unis juste après le New York Stock Exchange. A sa création le 08 février 1971, le NASDAQ est le premier marché électronique au monde regroupant plus de 6000 entreprises à forte croissance.

Nikkei 225

C’est le principal indice boursier de la bourse de Tokyo. Il est composé de 225 sociétés. Le Nikkei 225 se calcule par une moyenne arithmétique des valeurs qui le compose, sans pondération par la capitalisation boursière des titres inclus.

Notation

Note donnée par une agence de notation sur la solidité financière d'une entreprise et par conséquent sa capacité à rembourser un emprunt et à payer les intérêts. La note maximale est AAA.

O

Obligation

Titre émis par une société commerciale, une entreprise publique et l’état. L’obligation est un emprunt, donc une dette. Celui qui acquiert une obligation est nommé obligataire. Il a droit au remboursement de la somme ainsi prêtée augmentée d’un intérêt, qui peut être à taux fixe ou à taux variable. La finance ne connaît pas uniquement le marché des actions. Celui-ci côtoie en bourse le marché obligataire. Qu'elles soient privées ou d‘Etat, les obligations présentent l'avantage d'un risque limité.

Obligation convertible

Il s'agit d'une obligation " classique " émise par une société qui peut, à tout moment, être convertie en action selon des conditions définies dans le contrat d'émission.

Obligations à bons de souscription d'actions (OBSA)

Il s'agit d'obligations " classiques " assorties de bons de souscription d'actions qui donnent droit de souscrire des actions nouvelles émises par la société émettrice de l'OBSA à un prix, à des conditions et délais fixés dans le contrat d'émission des OBSA.

Obligations remboursables en actions (ORA)

Ce sont des obligations qui, à leur échéance, seront remboursées par l'attribution d'actions de la société émettrice, selon une parité définie à l'émission.

OCEANE

Il s'agit d'une abréviation pour obligation convertible échangeable contre des actions nouvelles ou existantes.

OIT

L'Organisation Internationale du Travail a été créée en 1919 par le traité de Versailles pour promouvoir la justice sociale par l'amélioration des conditions de vie et de travail dans le monde. Devenue institution spécialisée de l'ONU en 1946, elle élabore, développe et promeut de manière globale, un système de normes internationales du travail qui prévoit notamment : - La liberté syndicale, le droit d'association et de négociation collective, - L'abolition du travail forcé ou obligatoire, - L'abolition effective du travail des enfants, - L'égalité des chances et de traitement et l'élimination de toute discrimination en matière d'emploi et de profession. L'organisation est composée de délégués du gouvernement, des employeurs et des travailleurs désignés par chaque Etat. Le secrétariat de l'OIT est assuré par le BIT (Bureau International du Travail).

OPA

C'est une opération qui consiste pour une personne morale ou physique à faire savoir publiquement qu'elle souhaite acheter tout ou partie des titres donnant accès au capital (actions, OCA, ORA…) d'une autre société. L'acheteur dépose un projet à l'AMF. Euronext Paris suspend la cotation des titres concernés. L'AMF examine les conditions de recevabilité de l'offre, donne (ou non) un avis de recevabilité et vérifie la qualité de l'information donnée aux investisseurs avant de délivrer son visa. Lorsque l'AMF publie sa décision de recevabilité et délivre son visa, Euronext Paris publie un avis comportant le calendrier de l'offre.

OPC

Les Organismes de Placements Collectifs recouvrent les SICAV, les Fonds Communs de Placement (FCP) et les Fonds Communs de Créance (FCC). Il existe des OPC de distribution qui distribuent régulièrement des dividendes et des OPC de capitalisation qui, au contraire, ne distribuent pas le produit des placements.

OPC à compartiment

Un OPC peut comporter deux ou plusieurs compartiments si ses statuts ou son règlement le prévoient. Les compartiments se comportent comme des OPC à part entière, ils sont soumis individuellement aux dispositions qui régissent le fonds ou la SICAV.

OPC à part ou action C ou D

OPC qui émet deux types de parts ou actions, soit de capitalisation (C), soit de distribution (D). Le souscripteur peut à tout moment réaliser des échanges entre les deux catégories de parts ou d'actions.

OPC d'OPC (ou fonds de fonds)

Organisme investi principalement en actions ou parts d'autres OPC (organismes de placement collectif en valeurs mobilières). Ces OPC sont agréés dans les mêmes conditions que les autres OPC.

OPC de capitalisation

OPC qui réinvestit automatiquement les revenus issus des titres détenus en portefeuille.

OPC de distribution

OPC qui distribue périodiquement les revenus issus des titres détenus en portefeuille.

OPC indiciel

Les OPC indiciels répliquent par des achats-ventes de valeurs mobilières la composition d'un indice. Lorsqu'ils font l'objet d'une admission à la cotation, la valeur liquidative de ces OPC va suivre au plus près l'évolution d'un indice ("trackers").

OPC maître/nourricier

Un OPC dit nourricier est un organisme dont l'actif est largement investi et en permanence en parts ou actions d'un seul OPC dit maître. L'OPC maître est soit un organisme de placement à vocation générale, SICAV et FCP, à compartiments ou non ; soit un FCPR, un FCPI ou un FCIMT ; soit un organisme de placement bénéficiant d'une procédure allégée ; Par contre, un FCPR, un FCPI ou un FCIMT ne peuvent être considérés comme des nourriciers même s'il est possible pour un FCPE d'investir 100% de son capital dans un unique OPC de même type.

OPCVM

OPC d'un pays de l'Union européenne pouvant être librement commercialisé dans d'autres Etats membres après obtention d'une autorisation de commercialisation.

OPE (Offre Publique d'Echange)

Opération semblable à l'OPA à la différence que le paiement se fait en titres émis par la société initiatrice de l'offre.

OPR (Offre Publique de Retrait)

Opération par laquelle un actionnaire majoritaire propose aux actionnaires d'une société cotée de racheter les actions qu'ils détiennent afin de la retirer de la cote. Une OPR peut également être demandée par un actionnaire minoritaire dès lors que l'actionnaire majoritaire détient plus de 95% des droits de vote.

OPRO (Offre Publique de Retrait Obligatoire)

Généralement initiée à la suite d'une offre publique d'achat, l'OPRO est une opération qui permet à l'actionnaire détenant plus de 95 % d'une société cotée en bourse de racheter la totalité des titres du marché contre des espèces. Les actionnaires ont alors l'obligation d'apporter leurs titres.

Option

Droit (pour l'acheteur de l'option) d'acheter (option d'achat) ou de vendre (option de vente) une quantité d'un produit (le produit sous-jacent) à un prix et à une échéance fixés d'avance, pendant une période limitée dans le temps. Les options présentent les risques limités à la prime dans le cas d'achats et des risques illimités en position vendeur.

OPV (Offre Publique de Vente)

Opération qui consiste pour un actionnaire à mettre en vente une quantité d'actions d'une société à un prix établi.

OTC

Voir Marché de gré à gré.

P

Part sociale

Titre de capital cessible et négociable, elle donne à son propriétaire un droit de propriété sur une fraction du capital social d'une société civile et lui confère sa qualité de sociétaire. La part sociale est la contrepartie des apports qu'a fait l'associé au capital social de la société. Ni actions ni obligations, elles apportent à ses détenteurs la sécurité (non cotée en Bourse, la part sociale conserve la même valeur nominale et est une valeur de fonds dans la constitution du portefeuille), la rentabilité (elle donne droit à un intérêt annuel) et une fiscalité avantageuse (le revenu des parts sociales est soumis au régime fiscal des actions françaises. Toutefois, comme leur valeur nominale est constante, la taxation des produits de cessions des valeurs mobilières ne les touche pas). Gérée sur un compte-titres ou sur un compte spécifique, la part sociale est également éligible au PEA (plan d'épargne en actions).

Participation

La participation permet d'associer les salariés aux résultats de l'entreprise en leur donnant à partager les fruits de la croissance et du développement. Elle est obligatoire dans les entreprises de plus de 50 salariés et dépend des bénéfices de l'entreprise. Son mode de calcul est généralement établi selon une formule légale. Les sommes attribuées à chaque salarié sont bloquées pour une durée de 5 ans. De ce fait, elles ne sont pas imposées.

PEA

Plan d'Epargne en Actions. Le PEA a été créé par la loi du 16 juillet 1992 pour inciter les contribuables à investir dans le capital des entreprises. Sous condition de n'effectuer aucun retrait pendant 5 ans à compter du premier versement, le PEA permet de gérer un portefeuille de valeurs françaises (actions, FCP, FCPI éligibles au titres du PEA). Le PEA est plafonné depuis 2014 à 150 000 euros pour une personne seule et 300 000 euros pour un couple. Depuis 2002, certaines valeurs européennes sont éligibles au PEA.

PEA

Plan d'Epargne en Actions. Le PEA a été créé par la loi du 16 juillet 1992 pour inciter les contribuables à investir dans le capital des entreprises. Sous condition de n'effectuer aucun retrait pendant 5 ans à compter du premier versement, le PEA permet de gérer un portefeuille de valeurs françaises (actions, FCP, FCPI éligibles au titres du PEA). Le PEA est plafonné depuis la loi de finances 2003 à 132 000 euros pour une personne seule et 264 000 euros pour un couple. Depuis 2002 , certaines valeurs européennes sont éligibles au PEA.

PEE

Le Plan d’Épargne Entreprise est un système d'épargne collective qui permet à chaque salarié mais aussi aux dirigeants de sociétés et mandataires sociaux, sous certaines conditions, de se constituer un capital. Le PEE offre à chaque participant la possibilité de se constituer un portefeuille de valeurs mobilières. C'est une enveloppe fiscale particulièrement intéressante sous conditions, pouvant accueillir les primes de participation et d'intéressement mais aussi les versements volontaires de chacun et l'abondement de l'entreprise.

PEG

Le Plan d’Épargne de Groupe est un Plan d’Épargne Entreprise commun à toutes les sociétés appartenant à un même groupe.

PEI

Le Plan d’Épargne Interentreprises est un Plan d’Épargne créé par des entreprises fondatrices, auxquelles des sociétés adhérentes peuvent se joindre. Le dépôt du règlement ayant été fait une fois pour toutes par les entreprises fondatrices, cette formalité est épargnée aux entreprises adhérentes. L’adhésion se fait notamment par ratification à la majorité des deux tiers des salariés.

Pensions

Mise ou prise en pensions. Mécanisme permettant aux banques d'obtenir des liquidités en cédant, sur le marché monétaire et pour une courte période, des effets de commerce ou des titres de créances.

PERCO / PERCO-I

Mise ou prise en pensions. Mécanisme permettant aux banques d'obtenir des liquidités en cédant, sur le marché monétaire et pour une courte période, des effets de commerce ou des titres de créances.

Performances

Les performances publiées sont calculées par la société de gestion. Pour évaluer la qualité d'un fonds ou d’un profil, il est important d'examiner la régularité des performances. Il faut rappeler que les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Placement monétaire

C'est un placement sur le marché des capitaux à court et moyen terme qu’il est possible de céder très rapidement tel qu’un billet de trésorerie ou un certificat de dépôt. Ces placements peuvent permettre de rémunérer une somme d’argent sans risque, et sont souvent utilisés pour rémunérer les trésoreries excessives des entreprises. Le marché monétaire est divisé en un marché interbancaire réservé aux établissements de crédit et un marché des titres de créance négociable (TCN).

Plus ou moins-value latente

Se dit d’une plus ou moins-value potentielle qui n’a pas encore été concrétisée. Vous détenez encore les titres et ne les avez pas vendus. Ces plus ou moins-values seront latentes tant que vous n’aurez pas cédé ces titres.

Politique d'exécution

En application de l'article 314-3 du Règlement général de l'Autorité des marchés financiers (AMF), la banque, le courtier en ligne ou tout autre établissement financier se doit d'agir envers son client d'une manière honnête, loyale et professionnelle afin de servir au mieux les intérêts des clients et de favoriser l'intégrité du marché. Il doit respecter l'ensemble des règles organisant le fonctionnement des marchés réglementés et des systèmes multilatéraux de négociation sur lesquels il intervient. Il doit communiquer à ses clients sa politique de sélection des membres de marché pour les titres de droit français et pour les titres de droit étranger ainsi que les critères qui l'ont amené à retenir lesdits membres.

Portefeuille

Ensemble des titres détenus par une personne.

Prestataire de Service Investissement (PSI)

Au sens de l'AMF les Prestataires de Services d'Investissement (PSI) sont les entreprises d'investissement et les établissements de crédit ayant reçu un agrément de l'AMF ou de l’ACPR pour fournir des services d'investissement.

Prêt/Emprunt de titres

Un prêt/emprunt de titres est un contrat par lequel un prêteur transfère temporairement une quantité donnée d'un titre donné à un emprunteur, contre l'engagement par ce dernier de restituer les titres soit à une date prédéfinie, soit à la demande du prêteur, et le versement d'une rémunération basée sur la valeur des titres prêtés.

Prime d'émission

Différence entre la valeur nominale d'un titre et son prix d'émission ou son cours de bourse.

Prime de remboursement

Différence entre la valeur nominale et la valeur de remboursement d'une obligation.

Produits dérivés

Un produit dérivé est un instrument financier (contrats à terme, swaps et contrats d’option) dont la valeur fluctue en fonction de l’évolution du taux ou du prix d’un autre produit appelé sous-jacent. Il ne requiert que peu ou pas de placement initial et son règlement s’effectue à une date future. Ils permettent de couvrir plusieurs sortes de risque (marché, liquidité, contrepartie, exposition et arbitrage) et son négociés soit sur des marchés de gré à gré, soit sur des bourses. Comme la plupart des instruments financiers, leur utilisation comporte des risques variables.

Produits structurés

Un produit structuré est la combinaison d'une partie obligataire, destinée à protéger ou à garantir le capital, et d'une partie en actif risqué, déterminante pour le rendement final de la structure.

Profils

Comme les fonds eux-mêmes, les fonds de fonds peuvent afficher un profil de risque : prudent (moins de 30% d’actions), équilibré (autant de produits de taux obligataires et monétaires que d’actions), ou dynamique (forte majorité, voire totalité du portefeuille, investi en actions).

Prospectus

Document contractuel et réglementaire liant la société de gestion au porteur. Le prospectus remplace, depuis mai 2011, la notice d’information. Il décrit de manière précise les caractéristiques et les règles de gestion du fonds.

PRU (Prix de Revient Unitaire)

Le Prix de Revient Unitaire correspond au prix de revient global des titres divisé par le nombre de titres.

Q

Quantitative (gestion)

La gestion quantitative s’appuie sur une approche mathématique et un traitement objectif de l’information. Elle permet la création de produits structurés conçus sur-mesure en fonction des objectifs et contraintes de nos clients.

R

Radiation

C'est le fait de supprimer un titre de la cote. En France c'est Euronext qui décide de la radiation d'une valeur.

Rapport annuel

Le rapport annuel est élaboré par une société pour informer ses actionnaires sur sa situation financière. Ce document obligatoire comporte des informations financières, bilan, comptes de résultat, comptes consolidés, comptes sociaux, rapport des commissaires aux comptes. Il doit être mis à la disposition des actionnaires de la société dans les 4 mois qui suivent la clôture de l'exercice et au plus tard 15 jours avant l'assemblée générale des actionnaires. Concernant les OPC, un rapport annuel est également mis à disposition.

Rating

Voir définition « Notation ».

Ratio d'information

Le ratio d’information est un indicateur synthétique de l’efficacité du couple rendement/risque associé à la gestion du portefeuille qui permet d’établir dans quelle mesure un OPC obtient un rendement supérieur par rapport à un point de référence. Un ratio positif est synonyme de surperformance tandis qu’un ratio positif traduit une sous-performance. Plus l’indice est élevé, meilleur est le fonds.

Ratio de Sharpe

Le ratio de Sharpe mesure l'écart de rentabilité d'un portefeuille d'actifs financiers (actions par exemple) par rapport au taux de rendement d'un placement sans risque (autrement dit la prime de risque, positive ou négative), divisé par un indicateur de risque, l'écart type de la rentabilité de ce portefeuille (autrement dit sa volatilité).

Régulateur

Autorités de tutelles nationales des acteurs de la finance (France : AMF, USA : SEC…)

Risque

Le risque représente le degré d’incertitude sur les rendements futurs d’un actif sur un horizon de temps donné. Il correspond donc à la possibilité de réaliser des pertes sur ses investissements.

S

S&P 500

Cet indice est possédé et géré par Standard & Poor, l’un des 3 principales sociétés de notation financière. Il mesure les états des marchés boursiers des 500 grandes entreprises nord américaines sur les secteurs de l’industrie, des transports, de la finance et publics.

SBF 120®

Indice de la bourse de Paris créé en 1993 regroupant les 120 plus fortes capitalisations boursières françaises. Alors que le CAC 40 sert de baromètre instantané et de support des produits dérivés, le SBF 120®, plus large, constitue un outil de travail pour les gérants de portefeuille. Il est calculé en continu et représente 90 % des transactions de Paris. Plus diversifié, par le nombre de valeurs qui le composent, que l'indice CAC 40, l'indice SBF 120® est par nature bien adapté à l'indexation de fonds et à la mesure de performance de la gestion en actions françaises. De ce classement sont retenues les 150 premières valeurs, dont on exclut ensuite celles ne figurant pas parmi les 200 premières capitalisations. Au sein des environ 130 valeurs ainsi obtenues, le Conseil Scientifique choisit les 120 valeurs qui composeront finalement l'indice SBF 120®.

SCPI (Société Civile de Placement Immobilier)

Société ayant pour objet exclusif l'acquisition et la gestion d'un patrimoine immobilier locatif.

SCR (Société de Capital-Risque)

La société de capital-risque est une société par actions dont les actionnaires sont les investisseurs. Elle bénéficie d’un statut spécifique qui lui accorde des avantages particuliers, notamment l’exonération d’impôt sur les sociétés, en contrepartie d’engagements précis dont celui d’investir au moins 50 % de son actif net dans des sociétés non cotées en bourse.

SCR (Solvency Capital Requirement)

Le SCR représente le niveau de fonds propre nécessaire qu’un assureur doit maintenir pour être en mesure de couvrir ses risques.

Sensibilité

La sensibilité d'une obligation correspond à la fluctuation de son cours en cas de modification de 1% des taux d’intérêt. Ainsi, une obligation ayant une sensibilité de 3 verra sa valeur augmenter d'environ 3 % si le taux d'intérêt baisse de 1 %, et inversement.

SICAV

Sociétés qui ont pour objet social de constituer et de gérer un portefeuille diversifié investi en valeurs mobilières (actions, obligations, bons du trésor, titres de créances négociables…). Ce portefeuille est ensuite réparti sous forme d’actions entre les souscripteurs.

SMN

La négociation électronique a remplacé la négociation classique "à la criée" sur la plupart des marchés organisés (actions et marchés organisés de produits dérivés). Par contre l'essor des systèmes de négociation électroniques ou ECN (Electronic Communication Network) sur les marchés de gré à gré est un phénomène plus récent. On les appelle également ATS pour Advanced Trading System ou encore SMN (système multilatéral de négociation).

Société de gestion d'OPC ou société de gestion collective

Société assurant uniquement la gestion d'organismes de placement collectif (SGC - article L532-9 du Code monétaire et financier) tels que les FCP à vocation générale, FCPE, FCIMT et FCPR/FCPI ou les SICAV par délégation. Les deux sigles sont utilisés en tant que termes métiers indifféremment l'un de l'autre.

Sous-jacent

Terme utilisé pour définir l'instrument financier support aux options, contrats à terme, warrants, etc.

Spread (ou marge actuarielle)

Le spread d’une obligation correspond à l’écart entre le taux de rendement actuariel de l’obligation et celui d’un emprunt « sans risque » de durée identique. Il est représentatif de la prime de risque que l’émetteur doit offrir à l’investisseur pour rémunérer le risque qu’il prend en investissant dans son titre. Un spread faible est synonyme de bonne solvabilité de l’émetteur.

SRRI

Le SRRI (Synthetic Risk and Reward Indicator) est un indicateur synthétique de risque. Il permet de mesurer le niveau de volatilité du profil de gestion et le risque auquel votre capital est exposé. Il s’illustre par une échelle du profil rendement/risque qui représente les niveaux de risque et de rendement, du plus faible (niveau 1) au plus élevé (niveau 7) : A un risque plus faible est associé un rendement potentiellement plus faible et à un risque plus élevé est associé un rendement potentiellement élevé.

Stock option

Les stocks options sont des options sur des titres émis par des sociétés à destination de leurs personnels. Des options d'achat d'actions d'une société à un prix fixé et à une échéance donnée sont proposées à un salarié. A l'échéance de l'option, si l'action de la société est à la hausse, le salarié peut exercer ses options et acheter les actions à un coût avantageux.

Stoxx 600®

Indice regroupant les 600 premières capitalisations européennes. Stoxx® 600 est une marque déposée de la société STOXX Limited.

Style de gestion

Façon plus ou moins offensive de gérer un portefeuille d’actifs (ex. : growth ou value, indiciel, alternatif …).

Suspension de cotation

C'est Euronext Paris qui décide la suspension de cotation d'une valeur. Elle intervient en cas de trop fortes variations de cours dans une même journée ou en cas d'OPA ou d'OPE. Toute suspension de cotation fait l'objet d'un avis publié par Euronext Paris et d'une information de la société concernée ainsi que de l'AMF.

SWAP

En français échange. Cela consiste en un échange de flux financiers (taux d'intérêt, dettes, devises…) à une échéance fixée à l'avance.

T

Taux de rendement actuariel ou Taux de rendement instantané

Le taux de rendement actuariel d’une obligation est le taux de rendement réel de l’obligation pour un investisseur qui la conserve jusqu’à son remboursement et en partant du principe qu’il réinvestit les intérêts au même taux actuariel.

TCN

Titre de Créance Négociable Formules de placements à échéance fixe, d'une durée comprise entre 1 jour et 7 ans. Le montant unitaire minimum d’un placement étant relativement élevé (150 000 €), les TCN sont rarement souscrits par des particuliers, mais plutôt par les grands investisseurs et les organismes de placement collectif (OPC). Entrent dans la catégorie des TCN : les Certificats de Dépôts, les Bons à Moyen Terme Négociables, les Billets de Trésorerie, les Bons des Institutions Financières Spécialisées.

Titre au porteur

Un titre au porteur appartient à celui qui le détient. Le nom du porteur n'est connu que des intermédiaires financiers en charge de la gestion des titres. C'est le contraire d'un titre au nominatif.

Titre nominatif

Contrairement au titre au porteur, le nom du porteur du titre est enregistré dans les registres de la société émettrice.

Titres de créance

Voir EMTN.

Top-down

A l'inverse du bottom-up, le top-down est une méthode de gestion de portefeuille qui part du haut vers le bas. L'investisseur part d'une analyse macroéconomique sectorielle ou géographique pour déterminer une stratégie d'investissement. Son analyse doit aboutir à la sélection de valeurs qui semblent les plus à même de profiter des prévisions macroéconomiques.

TRA

Voir Taux de rendement actuariel ou Taux de rendement instantané. Pour les FCP ne versant ni coupon ni dividende, il peut être calculé selon la formule suivante : TRA = (VL finale/VL initiale)^(365 / Nb jours courus) - 1

Trackers (ou ETF : Exchange Traded Funds)

En français fonds indiciels cotés. Ce sont des fonds communs constitués de valeurs composant un indice (CAC40, SBF120…). Ils peuvent, dans certains cas, donner lieu au versement d'un dividende calculé sur la base de celui des valeurs qui composent l'indice.

Tracking error

Mesure de l'écart type de la différence de rentabilité (différence de performance) du portefeuille et de son indice de référence. Plus la tracking error est faible, plus le portefeuille a une performance moyenne proche de son indice de référence.

V

Valeur liquidative

Notée généralement ' VL ', elle indique la valeur unitaire d’une part de FCP, obtenue en divisant la valeur totale du portefeuille détenu par le nombre de parts en circulation. En cas de vente, le client reçoit la valeur liquidative diminuée des droits de sortie s’il y a lieu et des éventuelles taxes à payer.

Valeur mobilière

Créance ou titre de propriété librement négociable dans le cadre d'une bourse des valeurs, titre émis par des sociétés, les collectivités publiques ou l'Etat. On distingue les actions émises par les sociétés et qui représentent un titre de propriété ; les obligations émises par les sociétés et les collectivités publiques et qui constituent une créance ; les rentes et les emprunts d'Etat.

Valeur nominale

Prix d'émission des actions retenu lors de la constitution d'une société.

Value (Gestion)

La gestion de type value se caractérise par des investissements dans des valeurs sous-évaluées à un instant donné (rapport entre la valorisation boursière et l'actif de la société). Il n'y a pas, dans ce type de gestion, d'approche sectorielle. L'investissement se fait en effet sur n'importe quelle valeur. Cette méthode de gestion a deux principaux avantages : d'une part, une faible volatilité, et d'autre part, une gestion décorrélée des marchés. La performance peut cependant être amoindrie en cas de reprise du marché.

Volatilité

Amplitude relative d’un titre ou d’un fonds autour de sa valeur moyenne. La volatilité est un bon indicateur de risque. En effet, plus un titre est volatil, plus sa valeur fluctue à la hausse ou à la baisse dans une période de temps très courte. Pour les fonds monétaires, plus la volatilité est proche de 0, plus la progression du placement est régulière. D’autre part, la volatilité moyenne des fonds actions fluctue entre 10 et 30.

W

WAL (ou durée de vie moyenne pondérée)

La WAL est une moyenne pondérée du temps restant jusqu'à la maturité de l'instrument, considérant que la maturité est l'instant où le capital devra être remboursé. En pratique, la WAL est utilisée pour mesurer les risques de liquidité et de crédit : plus l'horizon du remboursement du capital est éloigné, plus le risque de crédit est important.

WAM (ou maturité moyenne pondérée)

La maturité moyenne pondérée (WAM) est une estimation de la sensibilité d’un fonds monétaire face à l’évolution des taux. Plus elle est courte, plus le portefeuille est protégé contre les variations de taux.

Warrant

En français bon d'option. Il s'agit d'un instrument spéculatif émis par des établissements de crédit qui permet d'acheter (call) ou de vendre (put) une valeur (action, obligation, indice…) à un prix et à une échéance donnée. L'utilisation de ces produits risqués nécessite d'être averti.

Z

Zone euro

Il s'agit des 19 pays membres de l'Union européenne ayant adopté l'euro comme monnaie unique Allemagne, Autriche, Belgique, Espagne, Finlande, France, Grèce, Irlande, Italie, Luxembourg, Pays Bas, Portugal, Malte, Slovénie, Slovaquie, Lettonie, Lituanie, Estonie et Chypre.