En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies susceptibles de réaliser des statistiques de visite. En savoir plus
Accepter
Refuser

L'analyse des marchés financiers d'avril

[Marché & Gestion] Les mesures protectionnistes de Donald Trump sont source de volatilité

La croissance mondiale reste solide, notamment aux Etats-Unis, ce qui a permis à la Fed de remonter ses taux directeurs à 1,75%. Le contexte de normalisation de la politique monétaire de la Fed, après des années de position très accommodante, s’est accompagné d’une remontée des taux longs puis de la volatilité sur des niveaux plus classiques.

En mars, la fragilité de certaines valeurs technologiques et les annonces protectionnistes de D. Trump ont été prises comme prétexte d’une nouvelle correction des marchés actions. Cependant, le scénario d’une guerre commerciale étendue ne fait pas l’unanimité.

Les négociations ouvertes par les USA avec l’Europe et la Chine pourraient en effet largement atténuer l’effet des premières annonces.